140 millions d’euros sur 3 ans pour combattre l’obésité

programme de lutte contre le surpoids et l’obésitéTel est le nouveau projet de Nicolas Sarkozy dans son programme de lutte contre le surpoids et l’obésité. Un fléau de santé publique qui touche aujourd’hui 14,5% de la population adulte, contre seulement 8,5% en 1997. Et les enfants sont également concernés puisque l’on comptabilise près d’un enfant sur 6 en surpoids. La France compte plus de 20 millions de personnes en surpoids ou obèses, dont 6,5 millions d’obèses parmi les adultes.
Pour lutter contre ce surpoids, le président de la République a chargé le Pr Arnaud Basdevant, spécialiste de l’obésité depuis 30 ans et chef du service de nutrition de l’Hôtel-Dieu à Paris, de piloter la mise en application du plan triennal dévoilé le mois dernier. En totale collaboration avec le PNNS bien sûr, le Programme National Nutrition Santé, sous l’égide du Ministère de la Santé et des Sports.

Plan triennal destiné aux enfants

Pour lutter contre ce fléau, qui provoque diabète, maladies cardio-vasculaires, stigmatisations et discriminations, le président de la République s’est fixé l’objectif des 3 ans dans trois axes majeurs : recherche, prévention et organisation.
–    La recherche par la création d’une fondation de coopération scientifique. Elle aura pour but de développer la recherche sur la maladie, ses origines et ses traitements.
–    La prévention par le biais du développement de l’activité physique à l’école et d’une meilleure alimentation dans objectif-2012les cantines scolaires.
–    L’organisation en généralisant le dépistage de l’obésité chez l’enfant, suivi de sa prise en charge médicale et psychologique, dès 2012.
Un plan ambitieux qui nécessite la pleine collaboration des différents acteurs médicaux, les familles, l’éducation nationale, ainsi que les multinationales alimentaires.

E .B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. 104 kg dit:

    Ecoutez, je ne demande qu’a vous croire.
    Je suis informaticien, travaille beaucoup, et je prend du poids régulièrement et proportionnellement au stress au travail.
    Difficile à gérer même avec la meilleure volonté du monde…

Donner votre avis

*