Féculents

Pâtes, riz, pommes de terre, lentilles, pois chiches, maïs ou encore blé et haricots, voilà ce que l’on appelle les féculents. Des aliments qui souffrent toujours d’une mauvaise réputation, puisqu’on les accuse de favoriser la prise de poids. Un préjugé encore tenace aujourd’hui et pourtant, les féculents sont indispensables à notre organisme. Source d’énergie importante dont notre corps a besoin, il est conseillé d’en manger une portion de 100 à 150 gr. au moins une fois par jour et de varier les types de féculents. On en distingue 3 sortes : les céréales (avoine, blé, maïs, riz, pâte, semoule,…), les pommes de terre et les légumes secs (haricots, lentilles, pois, fèves, pois chiches,…). À ne bannir en aucune façon.


Bannir le pain pendant un régime ?

pain et régimeDoit-on supprimer le pain dans le cadre d’un régime alimentaire ? C’est une question qui taraude bon nombre de personnes qui souhaitent suivre une petite diète, car, bien souvent, notamment chez les Français, le pain reste l’un des aliments dont ils ne peuvent pas se passer.
Contrairement à ce que l’on entend, il n’est pas nécessaire de bannir totalement le pain. C’est une idée reçue que combat l’Observatoire français du pain. Et pourtant, 60 % des Français changent leurs pratiques, en réduisant les quantités de pain, voire en l’excluant de leurs repas, dans le cadre de régime alimentaire.

Le pain, un féculent sain

Comme tout bon féculent qui se respecte, le pain est riche en glucides complexes. Ainsi, il permet d’être rassasié pendant un certain temps et apporte l’énergie nécessaire au métabolisme, idéal notamment pour les sportifs.
Riche également en protéines végétales et en fibres, le pain favorise le renouvellement cellulaire et le transit intestinal, notamment quand il est complet.
Sans oublier son apport important en vitamines et minéraux, comme le magnésium, le phosphore, le potassium, le fer et le zinc.
Il est donc important de continuer à consommer du pain, notamment dans le cadre d’un régime. Mangez-en au petit déjeuner, car c’est un aliment idéal pour éviter les fringales du milieu de la matinée, puis le midi, et en plus petite quantité le soir. En manger un petit peu à chaque repas est d’ailleurs l’une des 9 recommandations principales du PNNS (Programme national nutrition santé), à condition de ne pas manger d’autres féculents au cours du même repas.

Quel pain choisir ?

D’un point de vue strictement calorique, préférez le pain complet, qui apporte 230 kcal pour 100 gr. de pain (cliquez ici pour consulter les profils nutritionnels des pains).
Les pains blancs aux céréales ou complets sont pauvres en lipides. Évitez au maximum les pains spéciaux, comme ceux aux olives, aux lardons, au chorizo, pain brioché ou aux noix, qui eux, sont assez riches en graisses.
Dans tous les cas, préférez le pain de boulangerie, qui aura moins d’additifs et de conservateurs chimiques que des pains industriels, notamment le plus courant, la fameuse baguette, qui a un faible indice glycémique.
Alors, mangez du pain quotidiennement, mais en toute modération bien sûr. C’est l’excès qui fait grossir, et non pas le pain !

E. B.

Pour plus d’info, rendez-vous sur le site de l’Observatoire du pain   
Ou sur le Site du PNNS

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bienfaits et méfaits des féculents

Longtemps montrés du doigt et bannis des régimes, les féculents sont aujourd’hui réhabilités, et même recommandés ! Pommes de terre, maïs, petits pois, légumineuses (pois chiches, lentilles, pois cassés, haricots secs…) et céréales (riz, blé, avoine, orge, quinoa…), sont des aliments riches en glucides complexes (autrefois appelés « sucres lents »). Ils ont la particularité […]