Poissons

Faible en calorie et pauvre en graisse, le poisson est un allié minceur idéal, d’autant qu’il est un grand pourvoyeur de protéines animales. Riche en phosphore (excellent pour les os), en fer, en vitamines A (pour la vue), en vitamines B et D (qui apportent tonus et vitalité) et vitamines E (un efficace antistress), le poisson est également source d’oligoéléments comme le zinc et le cuivre, en oméga-3 (parfaits pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires). Puissant antioxydant, le poisson est à consommer sans modération. Pensez à alterner les poissons dits gras, riches en vitamines et lipides, comme le saumon, le thon, la sardine, et les poissons dits maigres, riches en protéines, comme le merlan ou le cabillaud.


Les vertus nutritionnelles du saumon

carpaccio saumon baies rosesRiche en vitamines et en minéraux essentiels, tels que le calcium, magnésium, potassium, zinc, fer, phosphore, sélénium, cuivre, folates, le saumon a une grande puissance nutritionnelle. Plein de vitamines A (essentielle au renouvellement des cellules), B (pour l’énergie), D (contre l’ostéoporose, pour fixer le calcium sur les os) et E (excellent antioxydant), le saumon ne déroge pas à la règle : comme tous les poissons, c’est un fournisseur officiel de bonnes protéines, avec les neuf acides aminés essentiels à l’organisme.

Indispensable pour rester en bonne santé

Les vitamines et minéraux contenus dans le saumon sont indispensables pour garder la forme et rester en bonne santé. Ainsi, manger régulièrement du saumon contribue au bon équilibre hormonal, agit contre le vieillissement, notamment cutané, lutte contre les maladies cardio-vasculaires et maladies coronariennes, notamment car il est riche en oméga-3 et donc en acides gras essentiels, réduit le taux de cholestérol et la tension artérielle, améliore la circulation sanguine et enfin, a des effets anti-inflammatoires indiscutables.

Gras, mais peu calorique

Réputé gras, ce qui n’est pas totalement faux par rapport aux autres poissons, le saumon est cependant aussi gras que la plus maigre des viandes. L’apport en matières grasses est donc tout à fait relatif ! Selon l’origine et la production (élevage ou sauvage), l’apport calorique varie entre 150 et 250 kcal pour 100 grammes de poisson.
Il est d’ailleurs recommandé d’en manger au moins deux fois par semaine, si l’on suit les conseils du Programme National Nutrition Santé (PNNS).
Côté préparation, le meilleur étant de manger le saumon cru, afin de conserver tous ses bienfaits nutritionnels. N’hésitez pas à savourer des sushis, sashimis, tartares ou autres carpaccios, c’est excellent pour la santé, à condition que la fraîcheur du poisson soit assurée. Si vous préférez le déguster cuit, en papillote et à la vapeur restent les deux modes de cuisson les plus recommandés, car les moins caloriques et ce sont ceux qui conservent le mieux les nutriments essentiels du produit.

Idées recettes

Si vous êtes en manque d’inspiration culinaire, voici quelques recettes que nous vous proposons sur notre site.
Carpaccio de saumon aux baies roses
Saumon fumé aux pommes et pignons grillés
Choucroute aux deux saumons
Terrine de saumon

E. B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le poisson, atout de notre alimentation

Le poisson est notre meilleur allié santé : aussi riche en protéines animales, mais pauvres en graisses, le poisson a tout bon ! Source de vitamines (D, E, B3, B6, B12) et de minéraux, le poisson présente plusieurs avantages. – Le poisson est peu gras : sa quantité de lipides est variable entre 0,5 % […]