Haut les cuisses !

Pour affiner ses cuisses et se débarrasser de la fameuse « culotte de cheval », tous les moyens sont bons ! Cette réserve de graisse disgracieuse, mais nécessaire à notre corps, répond à un besoin ancestral pour faire face à la grossesse ou l’allaitement, même en cas de famine ou de malnutrition.

Restriction alimentaire

De nos jours, dans nos sociétés bien nourries, le rôle vital de cet amas graisseux n’est plus d’actualité et pose un problème esthétique à la majorité des femmes. Pour voir cette zone rebelle diminuée, il faut souvent s’armer de patience et persévérer ! Mais avec quelques astuces bien ciblées, vous saurez vous en débarrasser sans vous épuiser inutilement. Tout d’abord, revoyez votre alimentation : un régime alimentaire trop riche en graisses est bien évidemment défavorable à la perte de poids en général.
Cependant, pensez également à limiter considérablement le sucre. Trop présent dans notre organisme, s’il n’est pas rapidement brûlé par une activité physique, il se transforme en graisse. Bannissez au maximum les sucres qui sont assimilés trop rapidement par l’organisme : viennoiseries, sodas, barres chocolatées, biscuits, bonbons…, en particulier en dehors des repas.

Astuces pour une bonne circulation sanguine

Pour retrouver des jambes plus légères, une bonne circulation sanguine est tout aussi primordiale. Les compléments alimentaires à base de plantes drainantes sont de bons alliés minceur. Pour améliorer la microcirculation, buvez quotidiennement des tisanes de vigne rouge, d’hamamélis ou de marronnier d’Inde. Afin de renforcer l’action antirétention d’eau, vous pouvez ajouter à ces plantes de l’orthosiphon, de la reine des près ou de la piloselle. Enfin, sachez que le thé vert est excellent brûle-graisses qui stimule la fonte des réserves graisseuses.

Une activité physique nécessaire

Pour accélérer la perte de poids et affiner vos jambes, essayer d’augmenter progressivement votre activité physique, car, lorsque les muscles travaillent, ils puisent dans le sang le sucre nécessaire à leur énergie, puis dans la graisse qui commence alors à fondre.
Pour parvenir à ce résultat, privilégiez les exercices d’endurance : marche à pied ou marche nordique, ski de fond, cyclisme, natation… En outre, l’activité physique régulière tonifie la peau et stimule la circulation veineuse.
Enfin, en cas de cellulite réfractaire sur les cuisses, vous pouvez demander conseil à votre médecin pour qu’il vous prescrive des séances de mésothérapie esthétique. Deux méthodes d’injections pourront vous être proposées : la méthode manuelle où une seringue à l’aiguille très courte pénètre la peau par intermittence dans la masse graisseuse ; ou la méthode assistée, grâce à une sorte de pistolet automatique équipé d’un injecteur électronique, qui exerce des pressions sur les zones à traiter.

Camille Monville

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. emma dit:

    je pensais que la mésothérapie ne se faisait plus , était même déconseillée.
    Il y a une quinzaine d’année je l’avais pratiqué et j’en étais très satisfaite .
    Depuis, je ne sais quel docteur la pratique .

Donner votre avis

*