Info ou intox : la taxation des produits à base d’aspartame ?

taxe aspartameLe gouvernement envisagerait-il une taxation des produits à base d’aspartame ? C’est l’information qui ressort d’un document confidentiel, révélée par le journal Le Parisien il y a quelques jours.
Selon le quotidien, le gouvernement souhaiterait taxer, outre les cigarettes électroniques et les boissons énergétisantes, les produits à base d’aspartame. Au total, 6 milliards d’euros seraient ainsi perçus par l’État pour compenser le déficit de la Sécurité sociale.

Des produits dangereux ?

Du côté gouvernemental, l’objectif visé serait la réduction de la consommation de produits réputés dangereux, tels quels les boissons lights. Or, selon l’Association Internationale pour les Édulcorants, aucune étude scientifique ne vient étayer cette thèse. Depuis longtemps, on évoque la dangerosité de l’aspartame, comme éventuelle cause de cancer, mais elle n’a, pour l’heure, pas été prouvée et le débat fait toujours rage entre les deux camps.

Augmentation ou création ?

Info ou intox ? Alors que le quotidien est sûr de son coup, les ministres de la Santé, Marisol Touraine, et du Budget, Bernard Cazeneuve, démentent catégoriquement ces affirmations et annoncent qu’« aucune augmentation de taxes sur ces produits n’est envisagée ».
Mais pour le Parisien, ce n’est pas d’une augmentation dont il est question, mais d’une création de taxe. Une manière d’éluder de la part des deux ministres, sans aucun mensonge, l’information révélée par le journal.
Verdict le 26 septembre, quand les mesures de financement de la Sécurité sociale seront présentées officiellement.

E. B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donner votre avis

*