La moitié des Brésiliens est en surpoids

La moitié de la population du Brésil est en surpoids et 16 % est obèse. C’est le constat que vient de faire le ministre de la santé brésilien, Alexandre Padilha. Fini le culte de la minceur, où les bikinis et bodybuildés envahissaient les plages de Copacabana. La tendance aujourd’hui est aux rondeurs, voire plus.

Des mauvaises habitudes alimentaires

Les Brésiliens adoptent de plus en plus des mauvaises habitudes alimentaires : manque de temps, surconsommation de gras accompagnant des féculents, baisse des pratiques sportives. D’autant que la consommation de légumes connaît, quant à elle, une baisse vertigineuse.
Alarmé, le ministre de la Santé a déclaré que « les Brésiliens ont tendance à prendre du poids et à devenir obèses. Il faut que les choses changent et qu’on ne devienne pas comme les Américains où plus de 20 % de la population est obèse. »
Des mesures doivent être prises au niveau gouvernemental et des accords seront prochainement conclus avec l’industrie agroalimentaire afin de diminuer les doses de sel et de gras dans les produits alimentaires.

Boom des poses d’anneaux gastriques

Autre effet de cette prise de poids inconsidérée : le boom des opérations chirurgicales, en particulier la pose d’anneaux gastriques, prise en charge par le système de santé publique, qui a explosé de 275 % entre 2003 et 2010. Plébiscitée par les Brésiliens, cette opération n’est cependant qu’un outil qui nécessite la poursuite d’un régime sur le long terme. Sinon, les kilos perdus, près de 80 % de l’excès de poids, seront très vite repris.

Le cas Ronaldo

À l’instar de la population brésilienne, le double champion du monde de football Ronaldo connaît actuellement de gros problèmes de poids. Méconnaissable, le footballeur souffre depuis quelques années d’hyperthyroïdie, une maladie qui favorise la prise de poids. Bien décidé à se reprendre en main, la star du ballon rond vient de signer pour participer à une émission de télé très populaire au Brésil, « A Medida Certa », soit « Mensurations idéales ». Pendant trois mois, il se soumettra à un régime alimentaire strict, accompagné d’activités sportives intenses, sous l’œil des caméras, bien sûr.

E. B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donner votre avis

*