La ville de New York, en guerre contre la minceur des jeunes filles

i'm a girlElles sont de plus en plus nombreuses, ces jeunes filles de moins de 15 ans, qui veulent à tout prix se conformer à la minceur encensée par les magazines de mode. Et, pour ressembler à ces mannequins, dont la maigreur est trop souvent poussée à l’extrême, elles ont tendance à adopter un comportement extrême, notamment en se sous-alimentant pour plus de 30 % d’entre elles.

Pour lutter contre ces diktats de la minceur, de la maigreur, voire de l’anorexie, le maire de New York, Michael Bloomberg vient de lancer une campagne d’affichage, le NYC Project, promotionnant la beauté de ces jeunes filles. Une beauté au naturel, sans régime et sans artifice.
L’objectif : venir en aide à ces jeunes filles, âgées entre 7 et 12 ans, à être bien dans leur peau, à se trouver belle et à s’assumer comme elles sont. Le slogan de cette campagne de sensibilisation : « Je suis une fille, je suis belle comme je suis ».

Car le constat chiffré est troublant : 80 % des jeunes filles ont peur d’être grosses, 60 % comparent leur corps à celui des mannequins, et 50 % souhaitent être aussi minces, en refusant de manger pour 1/3 d’entre elles.
La campagne d’affichage sur les bus, les cabines téléphoniques ou dans le métro doit durer plus d’un mois et sera suivie d’une campagne de sensibilisation, faite d’ateliers de confiance en soi dans différentes écoles de la ville.

E. B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donner votre avis

*