Le régime Viva Mayr : nouvelle approche des aliments

viva-mayrSimple et révolutionnaire, voici comment est présenté la diète qui fait fureur : le régime Viva Mayr du Dr Harald Stossier. Il promet tout simplement une perte de « quelques kilos en quinze jours seulement, une peau régénérée et une belle énergie ». Mais attention, car le principe de ce régime n’est pas seulement de perdre du poids, c’est surtout de modifier son comportement alimentaire, d’avoir une nouvelle approche de la nourriture. 14 jours c’est le point de départ de cette méthode, qu’il faut ensuite poursuivre plus longtemps pour que les effets amincissants constatés perdurent dans le temps.

Des règles indispensables à suivre

L’idée de ce livre est un témoignage sur près de 250 pages d’une journaliste, Helena Fritch Powell. Après avoir testé cette méthode pendant 14 jours dans la clinique Viva Mayr en Autriche, elle explique, jour après jour, les principes de ce régime, en énonçant les règles de base pour détoxiquer le corps et purifier le système digestif. « Ce n’est pas qu’un régime alimentaire, affirme-t-elle, c’est aussi un changement de façon de manger et de son mode de vie. En bref, modifier ses habitudes alimentaires ».
Pas besoin de se laisser mourir de faim ou de se priver à outrance, il suffit juste de suivre quelques consignes à la lettre. Car le régime revient sur l’origine du mot diète, provenant du grec « diaita », qui signifie non pas régime ou jeûne, mais « façon de vivre ou mode de vie ».
Des conseils indispensables pour mieux vivre son alimentation et régler ses problèmes de surpoids :

  • manger moins et s’arrêter dès la première sensation de satiété
  • bien mastiquer, car plus on mastique, plus le cerveau envoie rapidement des signaux de satiété (30 à 40 mastications par repas) et donc moins on mange. CQFD!
  • ne pas manger de crudités après 16h et des protéines animales qu’un jour sur deux
  • effectuer au moins 15 minutes d’exercice par jour car l’activité physique est primordiale pour la digestion, le poids et la santé
  • prendre un petit déjeuner copieux
  • dîner tôt, avant 18 heures de préférence, car se coucher tôt permet de produire convenablement deux hormones essentielles, à savoir la mélatonine et l’hormone de croissance
  • boire beaucoup d’eau, 2 à 3 litres par jour, excepté pendant les repas
  • éviter de prendre ses repas dans le stress
  • bannir au maximum le sucre, sauf dans les fruits
Les 14 jours du programme détaillés

Helena Fritch Powell nous décrit ici le déroulement de ces 14 jours, étape par étape. A commencer par faire les courses de tous les produits nécessaires pour tenir pendant le régime, en privilégiant les aliments frais, bio si possible, les céréales, les fruits et légumes, les herbes aromatiques, les œufs, le lait de chèvre et brebis de préférence et les huiles pressées à froid. Une fois les placards remplis, c’est l’heure de commencer. Chaque jour a son objectif propre, comme Jour 1 Confectionner son pain d’épeautre, ingrédient phare du régime Viva Mayr, Jour 3 Apprendre à mastiquer, Jour 7 S’arrêter de manger quand vous êtes rassasié.
A ces objectifs, s’ajoutent des témoignages, des conseils (comme préférer le mode de cuisson vapeur pour les légumes et grill pour les viandes) et des menus Viva Mayr qui vous aideront à progresser. Voici quelques recettes qui ont retenu notre attention :
– muesli aux fruits secs
– bâtonnets de légumes frais aux herbes
– blinis de sarrasin
– houmous
– burgers de tofu à l’estragon
– gâteau de pomme de terre au fromage blanc en faisselle et à l’huile de lin
– filet d’agneau au céleri et brocolis

Maintenant armé de ces précieux conseils, plus besoin de payer une fortune pour aller dans la clinique Viva Mayr. Cependant, si vous désirez vous reposer et si vous en avez les moyens, Helena Fritch Powell nous présente une belle carte postale idyllique de la clinique autrichienne, au bord du lac Wörthersee, véritable « oasis de calme ».

E. B.

« Le Régime Viva Mayr » du Dr Harald Stossier et d’Helena Fritch Powell est paru aux Editions Michel Lafon.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. jacques TURCHET dit:

    Bonjour,

    J’ai pris connaissance de la méthode du Dr. Mayr et je suis tout à fait en accord avec cette philosophie. La méthode Mayr utilise les bases de la naturopathie tout simplement.
    1) Nettoyage des humeurs
    2) Revitalisation
    3) Stabilisation
    Le jeûne est bénéfique et comme disait le Dr. Bertholet: C’est de la chirurgie sans scalpel. Personnellement j’ai jeûné 42 jours en travaillant comme enseignant. J’ai vécu toutes les sensations décrites dans la méthode Mayr, c’est un nettoyage très bénéfique du corps tout entier et de l’esprit. Il y a un nettoyage dont on ne parle jamais et pourtant c’est capital pour la santé, c’est celui de la veine porte. Le système porte et très important mais s’encrasse lui aussi par les toxines métaboliques d’une alimentation antispécifique. Rudolph Breuss célèbre guérisseur et iridologue autrichien que j’ai connu personnellement disait: La leucémie n’est pas un cancer du sang mais une dégénérescence du sang due à une affection de la veine porte elle même engendrée par une dépression morale. Je précise que cet homme à soigné et guérit beaucoup de leucémies par sa méthodes qui ressemble étrangement à celle de Mayr. Le stress et la chimie sont les plus grands pourvoyeurs de maladies graves, il serait temps que la médecine en prenne conscience mais bien sur il y a le facteur rentabilité et protocole dont on nous soule dans les facultés. On a le droit de mourir par les moyens officiel mais pas de guérir par les méthodes non officielles. Mayr était aussi un grand hygiéniste qui avait compris les dégâts de la viande, des produits raffinés, et des excitants comme le café, le thé, l’alcool, le cacao et les épices.

    Jacques TURCHET

Donner votre avis

*