Les biscuits Oreo, aussi addictifs que la cocaïne

cookies oreoLes biscuits Oreo, cookies préférés des Américains, seraient aussi addictifs que la cocaïne. C’est l’incroyable résultat qui ressort d’une étude américaine qui vise à démontrer le côté addictif des aliments riches en matières grasses et en haute teneur en sucre.
L’étude, menée par des scientifiques du Connecticut College, notamment Joseph Schroeder, professeur de psychologie et directeur du programme de neurosciences comportementales, démontre l’attirance des rats vers les biscuits gras et sucrés. Les scientifiques ont mis des rats dans un labyrinthe, comprenant deux chemins possibles. Le premier menait à une galette de riz, le second à des biscuits Oreo. Invariablement, les rats se sont dirigés vers les Oreo, à l’instar du comportement d’un drogué sous morphine ou cocaïne.

Le sucre : une drogue abordable

Principal fautif de cette réaction : le sucre, qui serait, selon les chercheurs, encore plus nocif que certaines drogues, car il stimulerait autant, voire plus, de neurones dans la zone du plaisir du cerveau. À la portée de tous, tant par son faible coût que par son accessibilité, le sucre pourrait ainsi devenir LA drogue du pauvre, et représente ainsi un grand danger. C’est certainement la raison d’un plus fort taux d’obésité dans les quartiers plus populaires.
Les biscuits Oreo sont ici la cible de l’étude, mais cette dernière serait tout aussi valable avec un autre gâteau sucré. À noter cependant que sur un biscuit Oreo de 11 grammes, il faut compter 4 grammes de sucre, ce qui est très important.
Ami gourmand, faites donc attention, vous êtes certainement sous l’emprise de cette nouvelle drogue douce et sucrée !

E. B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. Capsules Nespresso dit:

    Ah, encore une expérience avec les souris et les rats… Il est vrai que ces Oreo sont très sucrés et on se laisse facilement tenter par un autre, puis un autre, puis un autre… jusqu’à avoir les dents toutes noires !

Donner votre avis

*