Les enfants de Fukushima, victimes d’obésité infantile

Il y a bientôt 2 ans, en mars 2011, la ville de Fukushima au Japon subissait un terrible tsunami, associé à un tremblement de terre et à une catastrophe nucléaire. Depuis, l’air de la région japonaise est pollué, voire irradié. Par crainte de radiations nucléaires, les activités de plein air des enfants des écoles primaires ont été restreintes et les temps de sorties diminués.
Un manque de sport et d’activité évident qui a pour principale conséquence d’augmenter le taux d’obésité infantile. C’est ce qui ressort d’une récente étude commandée par le gouvernement japonais qui a ainsi mesuré et pesé près de 700 000 enfants, âgés de 5 à 17 ans. Au final, la ville de Fukushima connaît des records d’obésité dans 7 des 13 classes d’âge mesurées.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donner votre avis

*