Lutte contre l’obésité : un nouvel étiquetage nutritionnel

logos nutritionnels pour informer et  lutter cotre obesiteAprès la lutte contre le tabagisme, voilà la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui part en guerre contre l’obésité et la malbouffe, en s’attaquant à l’affichage des valeurs nutritionnelles des produits alimentaires industriels.
Pour cela, les logos nutritionnels de couleur font leur retour dans le débat politique et public. Le gouvernement espère ainsi mieux guider le consommateur dans son choix alimentaire, qui, en un seul coup d’œil, pourra savoir si le produit ciblé est sain ou pas.

4 logos testés

À la rentrée de septembre 2016, une cinquantaine de grandes surfaces, tirées au sort, serviront de pilote dans l’affiche des qualités nutritionnelles sur plus de 800 produits vendus et testeront chacune l’un des quatre logos proposés.

  • Le premier, le logo Nutri-Score, inspiré de l’étude du Pr Hercberg, s’appuie sur le score dit de Rayner pour associer des lettres (de A à E) à des couleurs, un peu comme les indices énergétiques des appareils électroménagers. Un A colorié en vert étant le mieux noté et le E, en rouge, le moins bien noté.nutriscore
  • Le logo SENS, qui signifie Système d’Étiquetage Nutritionnel Simplifié, est promu par la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) et élaboré par la marque Carrefour. Ce logo associe, via un code à 4 couleurs, les qualités nutritionnelles avec la fréquence de consommation :
    – du vert pour les produits « bons pour la santé », à consommer « très souvent »
    – du bleu pour les produits devant être consommés « souvent »
    – de l’orange pour les produits à consommer « régulièrement en petite quantité »
    – du violet pour les produits à consommer « occasionnellement en petite quantité »

logo sens

  • Le logo Nutri-Repère, déjà existant en France, présente l’apport des aliments (en gras, en sucres, en énergies, en sel) par rapport aux besoins journaliers du consommateur.

nutrirepère

  • Le logo RNJ (repères nutritionnels journaliers) a les mêmes caractéristiques que le logo Nutri-repère, mais avec un code couleur.

rnj

Cette expérience doit durer 3 mois et, à la fin de ce délai, le logo ayant été plébiscité par les consommateurs sera étiqueté dès 2017.

Une expérience qui divise

Même si l’expérience menée est pleine de bonnes volontés et peut conduire à un changement des mentalités, quelques critiques s’élèvent ça et là.
Des nutritionnistes mettent en garde contre la stigmatisation de certains produits qui ne règleront en rien le problème de l’obésité ou du surpoids qui touche aujourd’hui 1 Français sur 3. Pour eux, aujourd’hui, le plus gros problème étant le manque cruel d’activité physique.
Autre reproche : cet étiquetage est à visée uniquement nutritionnelle, du coup, on peut regretter qu’aucune mention des ingrédients chimiques ne soit faite. On aurait ainsi pu faire d’une pierre deux coups.

E. B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donner votre avis

*