Maigrir avec la chirurgie de l’obésité

maigrir avec chirurgie bariatrique obésitéLa population française est de plus en plus touchée par l’obésité. On estime aujourd’hui que 15 % de la population adulte française est obèse, soit quasiment 7 millions de personnes.
Après des tentatives d’amaigrissement par le biais de régime alimentaire, malheureusement infructueuses, de plus en plus de personnes atteintes d’obésité se tournent vers la chirurgie de l’obésité, appelée chirurgie bariatrique, qui explose littéralement en ce moment. D’après une récente étude de l’Assurance maladie, la chirurgie de l’obésité aurait doublé entre 2006 et 2011 et toucherait près de 30 000 patients par an.

À qui s’adresse cette chirurgie bariatrique ?

Les médecins ne la pratiquent généralement qu’aux patients atteints d’obésité morbide avérée, c’est-à-dire avec un IMC supérieur à 40. De rares fois pour des patients ayant un IMC supérieur à 35.
Près de 4 % des patients ayant une obésité morbide ont eu recours en 2011 à une chirurgie de l’obésité.
C’est en Languedoc-Roussillon et dans la région PACA que l’on dénombre le plus d’interventions de chirurgie de l’obésité, alors que c’est la région du Nord qui comporte le plus grand nombre de personnes souffrant d’obésité.
8 patients sur 10 sont des femmes, avec un âge moyen de 39 ans.

Les opérations de chirurgie de l’obésité

Une opération de chirurgie bariatrique n’est absolument pas anodine. Du coup, il est impératif de procéder à une évaluation psychologique et psychiatrique avant toute intervention pour détecter des troubles mentaux, des comportements addictifs, des contre-indications médicales possibles, mais aussi pour évaluer la motivation du patient, les causes de son obésité, le soutien qu’il a autour de lui et la qualité de son environnement familial.
Il existe 3 sortes d’opérations :
– la sleeve. La sleeve, ou gastrectomie, est une intervention lourde et irrémédiable qui consiste à enlever une partie de l’estomac et ne laisser qu’un simple manchon. Suite à cette opération, la quantité des aliments ingérés est considérablement réduite, permettant ainsi un amaigrissement rapide.
– le by-pass. L’intervention par by-pass consiste à réduire le volume de l’estomac et à modifier le circuit alimentaire. Le passage à l’estomac des aliments est tout simplement fermé au moyen d’agrafes. Les aliments ingérés passent directement dans l’intestin grêle, grâce à la pose d’une anse intestinale en y.
– l’anneau gastrique. La méthode consiste à placer un anneau autour de la partie supérieure de l’estomac, afin d’en réduire significativement le volume. À l’image d’un sablier, l’anneau va ralentir le passage des aliments, sans pour autant en perturber la digestion.

Au total, c’est 7 000 anneaux gastriques (25 % des opérations) et 9 000 by-pass (31 %) qui sont posés, et 13 000 sleeves (44 % des interventions) qui sont pratiquées chaque année en France.

E. B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. Lipo dit:

    La chirurgie bariatrique est intervention très pratique pour maigrir mais n’oublier pas qu’il existe d’autre intervention chirurgicale qui sert à débarrasser de la graisse comme la liposuccion.

  2. zoneminceur.com dit:

    Bonjour!
    Votre article est très intéressant et instructif. Cependant, j’ai quelques questions. La gastrectomie, le by-pass ainsi que l’anneau gastrique n’ont-ils pas de conséquences à long terme ou à moyen terme sur l’individu ? Est-ce qu’en réduisant la taille de l’estomac, ou en modifiant le circuit alimentaire, l’individu ne souffrira pas d’autres maux? Merci.
    Cordialement,
    Emmannuelle

    • admin dit:

      Bonjour
      Merci pour votre commentaire.
      Cet article était une petite présentation de la chirurgie bariatrique. Nous présenterons bientôt d’autres sujets sur les différentes opérations, avec des explications plus précises et plus détaillées.
      Merci pour votre fidélité
      L’équipe de mince.fr

      • dany dit:

        je devais faire le bypass , mais j’y est renoncer aprés tout mes examens qui était favorable , pour une raison , une fois opérer , nous devons changer du tout au tout notre alimentation , beaucoup de diététique , j’ai vu une personne n’ayant pas respecter cela et s’est retrouvé aux urgences avec des aliment bloqué dans le bypass qui lui donné d’horrible douleurs , je me suis dis , je vais me mettre a la diététique a fond sans opération , j’ai perdu depuis 5 mois 20 kg , doucement mais je pense que c’est mieux ……..voila mon avis …..je signale que j’avais un imc a 45 ….

Donner votre avis

*