Médecine classique

Traitement médicamenteux, chirurgie bariatrique, dite de l’obésité, suivi médical, les techniques et procédés médicaux sont multiples et permettent de perdre du poids. Certains avaleront des pilules, sur les conseils de leurs nutritionnistes ou endocrinologues, d’autres tenteront carrément de passer sur une table d’opération. C’est un choix personnel. Vous pourrez retrouver ici les différentes méthodes qui vous permettront de vous sentir mieux, plus à l’aise dans votre corps ou avec votre nouvelle silhouette.


Obalon : un nouveau procédé anti-obésité

obalon nouveau procédé médical pour maigrirC’est une avancée médicale de premier ordre. Fini les opérations invasives de chirurgie bariatrique pour maigrir ! Bientôt, l’Obalon, une sorte de ballon gastrique, sera mis sur le marché. Il s’agit d’une capsule, développée par une firme pharmaceutique américaine, qui permettrait de lutter contre l’obésité.

Mais quel est son procédé ?

La capsule contiendrait une sorte de ballon, qui, une fois ingérée comme un médicament et sans anesthésie, délivrerait le ballon pour qu’il se gonfle dans l’estomac, restreignant ainsi la capacité d’absorption alimentaire. Bien entendu, il est capital de suivre en parallèle un régime alimentaire, ainsi qu’une analyse du comportement alimentaire du patient.
Prévu pour ne rester que 3 mois au maximum dans le corps d’un patient souffrant d’obésité, ce laps de temps lui permettrait de perdre beaucoup de poids, de se réhabituer à manger dans des moindres proportions, et de l’éduquer en modifiant ses habitudes alimentaires. D’autant qu’un suivi médical post-ballon sera assuré, afin de stabiliser ou d’augmenter la perte de poids.
Mais attention, ce dispositif reste avant tout médical. Donc, la prescription et la délivrance de la capsule ne se feront que par un médecin et sous sa surveillance. De plus, elle ne sera autorisée que pour les personnes souffrant d’un surpoids avéré, avec un IMC supérieur à 27. Les personnes souhaitant à tout prix maigrir alors qu’elles n’en ont pas besoin ne devraient pas être autorisées à avaler la capsule. Quelques effets secondaires peuvent également survenir, comme des nausées, un dégonflage du ballon non désiré, des douleurs à l’estomac, de la constipation ou des diarrhées, des ulcères gastriques.

Une alternative à la chirurgie

Une belle alternative, tout en douceur, à la sleeve, au by-pass ou à l’anneau gastrique, l’Obalon affiche des résultats plutôt positifs, avec une perte de poids moyenne de 8 kilos en 12 semaines, selon les essais cliniques qui se sont déroulés aux États-Unis et en Angleterre. Trois ballons peuvent être ingérés au maximum sur une durée de 3 mois, avec un coût de 5 000 euros pour 3 ballons.

E. B.

Pour plus d’information, parlez-en à votre médecin et consultez le site Obalon en cliquant ici.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maigrir avec la chirurgie de l’obésité

La population française est de plus en plus touchée par l’obésité. On estime aujourd’hui que 15 % de la population adulte française est obèse, soit quasiment 7 millions de personnes. Après des tentatives d’amaigrissement par le biais de régime alimentaire, malheureusement infructueuses, de plus en plus de personnes atteintes d’obésité se tournent vers la chirurgie […]