Testez le Qi Gong, effet garanti sur votre taille !

qi-gong-ke-wenFini les interminables séances dans les salles de sports, les cours d’aquagym et les jogging en forêt. Vous voulez dire non à l’excès de sport et de sueur. Alors pourquoi ne pas se mettre au Qi Gong, à mi-chemin entre l’art martial, la méditation et une philosophie de vie ? Une pratique qui connaît ces derniers temps un véritable succès. Mais peut-on véritablement maigrir, ou du moins mincir, avec le Qi Gong ? C’est ce que nous sommes allés demander à Ke Wen, fondatrice du centre franco-chinois « Le temps du Corps », formatrice en Qi Gong et auteur du livre « Entrez dans la pratique du Qi Gong », paru ce mois-ci aux éditions Le Courrier du Livre.

Qu’est-ce que le Qi Gong ?

C’est un mode de vie, une philosophie de vie issue du taoïsme, du bouddhisme et de la médecine chinoise, qui repose sur trois éléments fondamentaux, à savoir le Corps, la Respiration et la Conscience. Une pratique de prévention de la santé qui pousse l’être vers l’équilibre émotionnel. Du bien-être à l’épanouissement de l’être dans son entier, dans sa réalisation, dans son environnement.
Je parle de santé car, par le développement de énergies, l’être fait preuve de prévention, fait face à la maladie et à la guérison.

Sur quoi repose le Qi Gong ?

Le Qi Gong se décompose en deux parties. Une première partie faite de mouvements, sur la dynamique du Taï Chi, de faire bouger toutes les articulations du corps. La seconde, beaucoup plus statique, fait référence à la méditation taoïste.
Trois éléments sont à prendre en compte dans la pratique du Qi Gong. Le XING (Mouvement) représente les sens, la matière, ma structure corporelle, l’essence du corps, l’esprit. Le QI (Respiration), c’est le souffle. Il rassemble, fait le lien entre chaque organe du corps, pour arriver à une certaine unité. Ainsi, le Qi va au-delà de la simple respiration. Le SHEN (Concentration), c’est la confiance. Quand le Qi a réussi à unifier notre corps, on ouvre alors notre conscience vers l’unité, cette fois-ci, du corps et de l’esprit. C’est ce que j’appelle les 3 Trésors de la culture chinois.

qi-gong-livre1Le Qi Gong peut-il nous aider à maigrir ?

Bien évidemment, dans la mesure où il s’appuie sur la médecine chinoise, qui comprend 5 domaines : l’acupuncture, les massages chinois, la diététique, la pharmacopée et la pratique du Qi Gong.
La régulation opérée par le Qi Gong joue essentiellement sur la rate, pour l’assimilation des aliments et des émotions, ainsi que sur les reins et le foie pour l’élimination. C’est primordial puisqu’on considère souvent que le surpoids est lié à la digestion et au stress, aux émotions. Il faut donc savoir gérer ce stress et opérer cette régulation, pour éviter tout surpoids. Sans oublier également que les mouvements ondulatoires ou en spirale du Qi Gong ont une implication directe sur la taille, le « centre » du corps. Ainsi la connexion entre le ventre et les jambes provoque un certain amincissement de la taille et du bassin. Pour finir, les mouvements pratiqués dans la zone du buste et de l’estomac ont pour effet un renforcement musculaire.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site www.tempsducorps.asso.fr

Propos recueillis par Emilie Bedos

Si vous avez déjà tenté l’expérience Qi Gong, livrez nous vos impressions !!!

positions-qi-gong

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. gicquel dit:

    sportive quand j’étais jeune (gymnastique, voile, escalade, yoga) j’ai du ralentir mes activités pour des raisons familiales et professionnelles. Puis sont venus les soucis de santé (lombalgies, etc). Mon moral en a pris un coup quand mon médecin m’a dit  » c’est fini, arrête de te prendre pour une petite jeune (j’ai 58 ans). plus de gym. écrasement du nerf sciatique, douleurs terribles car permanentes, insensibilité des doigts de pied…. J’ai découvert le chi qong…. et j’ai repris espoir. Voilà une activité qui sollicite tout le corps, mais en douceur. Aucune violence. On travaille sur l’énergie. Et chaque fin de séance est pour moi un bonheur. Je sens mon corps, je sais que je lui ai fait du bien mais sans le forcer. Et la dimension « spirituelle » ( sentir le Qi qui nous relie à l’Univers) répond aussi à ma quête actuelle. Point d’age pour pratiquer. Point de condition necessaire. Tout le monde peut y trouver son compte. On sent tout son « être » revivre !!!

Donner votre avis

*