Michelle Obama s’engage contre l’obésité infantile

logo_letsmoveC’est un véritable fléau qui s’abat depuis des années sur la population jeune américaine. Et les chiffres parlent d’eux même : un enfant sur trois serait en surpoids, le nombre d’obèses aurait triplé aux Etats-Unis en 30 ans seulement. Près de 150 milliards de dollars seraient dépensés chaque année pour traiter l’obésité et les maladies qui en résultent. Un grave de problème de santé publique auquel s’est attaqué la First Lady, Michelle Obama, à bras le corps.
« Let’s Move ! » (traduit littéralement par « Bougeons! ») est donc le nom de cette nouvelle campagne, lancée la semaine dernière et qui vise à éliminer l’obésité en une génération. Une seule seulement ! Un programme ambitieux qui, s’il connaît un succès, anéantira l’une des principales causes de mortalité précoce.
Concrètement, le plan prévoit de fournir une « coordination optimale » entre les agences du gouvernement fédéral pour combattre l’obésité, d’augmenter le niveau d’exercice physique des petits Américains et de permettre aux consommateurs de mieux choisir leur alimentation.
Atout important pour ce programme : pour la première fois, les poids lourds de l’agro-alimentaire ont affirmé qu’ils soutenaient l’action de Michelle Obama, et qu’ils feraient davantage la promotion d’une nourriture saine.

Des mesures à prendre d’urgencemichelle-obama

Une belle initiative émanant de la First Lady, mais qui nécessite cependant des mesures importantes et rapides, visant essentiellement trois axes majeurs.
Le premier concerne la nourriture dans les cantines scolaires. Il a été décidé de verser 1 milliard de dollars par an pendant les dix prochaines années afin d’améliorer la qualité des repas scolaires et de mieux les équilibrer.
Le second effort à produire visera l’augmentation de l’activité physique des enfants. La volonté du gouvernement sera donc d’aménager des itinéraires sûrs pour se rendre à pied à l’école, les parcs, terrains de jeux et centres communautaires où les enfants pourront jouer et être actif après l’école. Avec une priorité faite au développement des infrastructures sportives.
Dernier point abordé par cette campagne : l’accessibilité aux aliments sains et équilibrés pour des familles modestes ou habitant des zones peu urbanisés. C’est pourquoi, sera prochainement lancé un nouveau programme le Healthy Food Initiative, un partenariat entre les départements du Trésor américain, de l’Agriculture et de la Santé, qui sera doté d’un budget de 400 millions de dollars par an.
En espérant que ces belles intentions soient vite suivies d’actions…

E. B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donner votre avis

*