Nouvelles mesures de lutte contre l’obésité

nouvelles mesures plan anti obésitéToujours le même objectif : lutter contre l’obésité en faisant en sorte que les gens mangent mieux. Voilà le but du nouveau rapport remis le 28 janvier dernier par le professeur Serge Hercberg et le docteur Chantal Julia à la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine.
Plusieurs mesures-chocs y sont envisagées afin de lutter contre le surpoids devenu, au fil des ans, un enjeu de la politique sanitaire et sociale des gouvernements.

Voici les quelques mesures phares présentées dans ce plan :

– la mise en place d’un visuel simple et parlant sur les aliments pour connaître leur qualité nutritionnelle, appelé « leur score nutritionnel »
– l’interdiction des publicités pour les compléments alimentaires, les régimes et livres vantant une méthode amincissante
– l’interdiction de voir des mannequins trop maigres
– l’interdiction de retoucher des photos dans les magazines
– l’interdiction des promotions en volume pour les produits avec une qualité nutritionnelle négative
– la distribution de coupons « fruits et légumes » et « sports » aux personnes les plus démunies
– la pérennisation du PNNS (Programme National Nutrition Santé), lancé en 2001
– l’instauration d’une sorte de bonus-malus sur la TVA selon la valeur nutritionnelle du produit
– l’amélioration de l’accessibilité à l’eau
– l’amélioration de la qualité nutritionnelle des produits contenus dans les distributeurs automatiques
– la réglementation de la teneur en sel et en fibres dans le pain
– la promotion et l’accession à une pratique quotidienne de sport
– l’autorisation de campagnes de communication gratuites pour l’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) sur les chaînes de télé, qu’elles soient publiques ou privées.

E. B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donner votre avis

*