Polémique autour de la nouvelle campagne pub Coca-Cola

On a coutume de dire que, lors d’un régime amaigrissant, la boisson minceur par excellence c’est l’eau. Exit alors les sodas, qu’ils soient light ou pas, qui sont très souvent pointés du doigt. À tort ou à raison, en tous cas, la firme Coca-Cola a décidé de réagir et de monter au front face à l’obésité. Une belle campagne de communication et de marketing du géant américain, « Coming Together », vient d’être lancée.
Un spot publicitaire de deux minutes qui a pour but de se dédouaner au maximum et de redorer l’image de la marque. Les communicants de Coca annoncent, dans le spot, la réduction de taille des canettes, la mise sur le marché de 180 boissons light sur 650 au total, notamment dans les écoles (sodas light, eau ou jus de fruits), ainsi que leur investissement et leurs dons dans des programmes favorisant le sport et la nutrition auprès des jeunes.

Un spot polémique et un soda calorique

Un spot publicitaire qui agace grandement les nutritionnistes qui s’insurgent contre les quantités toujours trop importantes de sucres dans une canette et contre le rôle joué par la firme américaine dans la progression de l’obésité dans le monde. Ce spot publicitaire, très transparent sur la quantité de glucides présent dans ses sodas, omet cependant d’évoquer les méfaits sur la santé de la consommation régulière de ces boissons. Pour le géant américain, il suffit de brûler, de dépenser les calories ingurgitées pour éviter toute forme de surpoids, tentant ainsi de se déresponsabiliser, de se dédouaner, de se déculpabiliser de tout problème de santé publique.

Sodas ou sodas light ?

Pour info, rappelons qu’une canette de Coca-Cola contient l’équivalent de 16 morceaux de sucre. Pour 100 ml de Coca, on trouve 42 kcal et 10,5 grammes de glucides, alors que dans le Coca light, il n’y a que 0,4 kcal et 0,1 de glucides.
Alors ces sodas light sont-ils à privilégier ? Là encore les nutritionnistes et médecins en débattent vigoureusement. Tout d’abord les effets sur la santé de l’aspartame présents dans le Coca Light sont encore à l’étude, mais surtout la « fausse » dose de sucre inciterait le consommateur à manger plus par la suite.
On aura de cesse de le dire : l’eau, avec un taux d’élimination des graisses 40% supérieur à celui des sodas et avec un apport calorique nul, reste LA boisson à favoriser dans le cadre d’un régime alimentaire.

E.B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. carole70 dit:

    Bonjour, je trouve toujours des articles super sur ton blog. A bientôt

Donner votre avis

*