Manger cru


Croques la vie… et les légumes crus !!!

Manger cru peut-il aider à se sentir plus tonique et en meilleure forme ? Purifier son organisme tout en perdant du poids, voilà un idéal que les crudivores veulent atteindre… Mais en quoi consiste cette alimentation dite « vivante » ?
Si l’objectif est simplement de perdre du poids, soyons très clair, il faut être extrêmement motivé car ce régime est très contraignant et peu enfermer socialement. Pour devenir crudivore, il faut déjà avoir une vraie philosophie de vie saine : ne pas fumer, boire peu… Les protéines animales ne sont pas forcément exclues du crudivorisme, dans ce cas ne faire aucune concession sur la fraîcheur des produits. Cependant les adeptes sont plus généralement des végétariens ou végétaliens déjà convaincus.
Le principe est de consommer des aliments crus à 75% ou peu cuits (en-dessous de 40°) afin de profiter de tous les bienfaits des vitamines et de leurs pouvoirs antioxydants. Se nourrir exclusivement de fruits et de légumes crus favorise également l’élimination des déchets accumulés dans l’organisme.

Un régime à suivre avec modération

Mais attention, ce régime n’est pas adapté aux personnes ayant un côlon sensible et il peut également provoquer des nausées, migraines et une anémie en vitamine B12.
Il est intéressant à suivre sur une courte durée pour purifier l’organisme après une période d’excès. Il apporte une grande satiété, une perte de poids rapide, et peut réduire les risques de maladies cardio-vasculaires ou de diabète.
Seulement à suivre au quotidien, ce régime composé exclusivement de fruits et de légumes crus, de noix et de graines germées (parfois accompagnés de viandes, de poissons ou d’œufs crus), laisse peu de possibilités aux sorties entre amis ou aux dîners en famille, à moins de préparer son propre repas !
Si toutefois l’expérience de manger « vivant » vous tente, préférez expérimenter ce régime pendant vos vacances. Il peut être, par exemple, propice à une retraite spirituelle pour purifier aussi votre âme. En aucun cas, ce mode alimentaire doit être poursuivi plus de deux jours sans les conseils et le suivi d’un nutritionniste ou de votre médecin de famille.

Pour les plus frileux, commencez toujours par croquer une pomme par jour, c’est un bon début et un excellent coupe-faim en cas de p’tit creux !

Camille Monville

Rendez-vous sur Hellocoton !