Nutrition bébé


Régime et grossesse : un bébé et une maman en bonne santé

Être enceinte tout en faisant attention à sa ligne, ce n’est pas incompatible ! D’ailleurs si prendre du poids lorsque l’on attend un heureux évènement est tout à fait normal et souhaitable, mais ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi.
Au lieu de « manger deux fois plus » comme on nous encourageait autrefois par peur d’un enfant chétif, aujourd’hui on dit plutôt « manger deux fois mieux ». Tout comme elle l’est pour nous, la qualité des aliments est primordiale à la bonne nutrition et au bon développement de l’enfant.

Une alimentation équilibrée

La règle d’or ? Manger équilibré en n’omettant aucune famille d’aliments dans notre assiette.
Privilégiez les aliments riches en protéines et en fer, les graisses végétales insaturées, les féculents, les fruits et les légumes. Permettez-vous de temps en temps un carré de chocolat ou une tarte aux fraises, mais ne vous ruez pas dessus tous les jours dès la moindre fringale !
Croquez plutôt quelques amandes ou mangez une banane. Riches en magnésium, elles aident à réguler le système nerveux et à apaiser la sensation de faim.
Dans tous les cas, en période de grossesse, évitez absolument tous les produits allégés en sucres ou en graisses, les édulcorants et les barres hyper protéinées. Ces aliments de substitution n’apportent pas assez de nutriments au corps et contiennent des substances inadaptées et dangereuses pour le bon développement du fœtus.

Fractionnez vos repas

Pensez à faire plusieurs petits repas dans la journée, en commençant par un solide petit déjeuner, puis une collation vers 11h, un déjeuner, un goûter vers 16h et un dîner. Ainsi l’apport calorique sera mieux réparti dans la journée. Cela vous évitera d’avoir faim trop souvent et limitera les envies de grignotage.
Mangez dans une ambiance calme, en mâchant lentement pour une meilleure absorption et digestion des aliments, limitez la consommation de café et de thé qui à tendance à déminéraliser l’organisme, surtout en fin de repas, et n’oubliez pas de boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif !
Enfin, promenez-vous le plus souvent possible selon votre état de fatigue pour stimuler la circulation sanguine et éviter les œdèmes aux jambes, ou pratiquez régulièrement la natation.
Bref tant que vous le pouvez, continuez à bouger…en douceur.

Camille Monville

Rendez-vous sur Hellocoton !