Protéines végétales


Bienfaits et méfaits des féculents

Longtemps montrés du doigt et bannis des régimes, les féculents sont aujourd’hui réhabilités, et même recommandés ! Pommes de terre, maïs, petits pois, légumineuses (pois chiches, lentilles, pois cassés, haricots secs…) et céréales (riz, blé, avoine, orge, quinoa…), sont des aliments riches en glucides complexes (autrefois appelés « sucres lents »). Ils ont la particularité d’être digérés plus longuement avant d’être assimilés et d’apporter une énergie diffuse à l’organisme.
Les glucides, principale source d’énergie pour nos muscles et notre cerveau, doivent représenter la moitié de nos apports alimentaires quotidiens. Grâce à l’amidon qu’ils contiennent, les féculents sont rassasiants. Manger une portion de féculents (100 à 150 g cuits) à chaque repas garantit une alimentation équilibrée et éloigne les envies de grignotage.

Variez les plaisirs

Pain ou flocons d’avoine au petit déjeuner, associés à un fruit ou un jus de fruits, riz, pâtes, pommes de terre, haricots ou lentilles, accompagnés de légumes aux repas principaux. Vous pouvez varier ainsi les plaisirs.
Très riches en protéines végétales, les légumineuses associées aux céréales (exemple : riz + haricots rouges) apportent une grande quantité de minéraux et nutriments à l’organisme. Une bonne alternative aux protéines animales, plus difficiles à digérer et plus grasses !

Mauvaise réputation

Les féculents tiennent leur mauvaise réputation de faire grossir, du fait des quantités ingurgitées et des matières grasses rajoutées dans l’assiette : pâtes noyées sous des sauces riches et accompagnées de fromage râpé, frites, chips… Pensez à consommer les pâtes avec un coulis de tomates fraîches ou des légumes cuisinés.
Quant aux pommes de terre, cuites à la vapeur, elles ne représentent que 80 kcal/100g ! Si vous êtes actif ou sportif, ne négligez surtout pas les féculents, ils seront votre meilleur atout pour éviter les coups de pompe et rester performant.

Enfin, privilégiez les céréales complètes ou semi-complètes. Plus riches en fibres, elles facilitent le transit intestinal et l’élimination des toxines. D’autre part, certains féculents trop raffinés (pâtes, pain blanc…) ou transformés (frites, chips, certaines céréales du petit-déjeuner) deviennent des sucres rapides et sont alors immédiatement stockés par l’organisme. Si vous faites attention à votre ligne, préférez-les complets et non transformés !

Camille Monville

Rendez-vous sur Hellocoton !