Reprise de poids


Fast diet : le régime Low Carb

Le régime « Low Carb » ou « Low Carbonhydrates », qui signifie pauvre en hydrates de carbone est une méthode où les sucres rapides (les glucides contenus dans les produits industriels, dans les fruits, le lait et certains légumes), tout comme des sucres lents (contenus dans les féculents) sont fortement réduits.
Ce régime « pauvre en sucres » se base sur les mêmes principes que le régime Atkins. Ce régime n’est pas restrictif sur la quantité des aliments et vous pouvez manger quasiment de tout. Une seule condition est à respecter : supprimer les sucres, les féculents et les laitages.
Ainsi, l’organisme, pour récupérer l’énergie apportée principalement par les glucides dont il a besoin pour son bon fonctionnement, devra puiser dans les réserves graisseuses et les transformer en « carburant ».

Un régime hypocalorique

Le régime « Low Carb » se différencie de celui du Dr Atkins par le fait qu’il recommande de privilégier les matières grasses végétales mono et poly insaturées comme les huiles vierges d’olive, de colza ou de noix, à défaut des graisses animales. Quant aux laitages, même écrémés, ils ne sont pas autorisés à cause d’un sucre, le lactose, qu’ils contiennent.
Ce régime hypocalorique entraîne une perte de poids rapide. Il est facile à suivre chez vous, comme à l’extérieur. Toutefois, il ne doit pas être appliqué sur une longue durée sous peine de carences graves pour l’organisme.
En effet, les aliments non autorisés comme les fruits, certains légumes, les céréales et les légumineuses apportent des fibres, des vitamines et des minéraux essentiels pour préserver une bonne santé. Vous devrez aussi rester vigilant à la reprise de poids à l’arrêt du régime.

Attention à l’effet yo-yo et aux effets secondaires

Pour éviter l’effet « yo-yo », il est conseillé de réintégrer petit à petit les glucides en commençant par les féculents et les céréales. Certains médecins français ne voient pas d’un très bon œil ce régime hypocalorique qui, en supprimant les glucides, favoriserait une consommation excessive de lipides. En outre, en réduisant fortement les apports énergétiques, cette méthode peut provoquer des effets secondaires désagréables comme des brûlures d’estomac, une mauvaise haleine, des nausées, des maux de tête ou des vertiges.
Il est donc important de ne pas se lancer dans un régime « Low Carb » sans un avis médical ou un suivi nutritionnel, tout particulièrement si vous faites du sport régulièrement pendant la période du régime.

Camille Monville

Rendez-vous sur Hellocoton !