Sushi-bar


Algues alimentaires, une vague de bienfaits

Appréciées des Asiatiques et des végétariens, les algues subissent en Occident une mauvaise image, souvent associée aux pollutions marines. Pourtant, grâce à l’engouement actuel pour les sushis-bars et les restaurants japonais, les algues alimentaires commencent à conquérir la planète. D’un apport calorique très faible, riches en protéines, en oligoéléments, en minéraux et en fibres, les algues recèlent des trésors de bienfaits pour la santé… et la ligne !
La spiruline, une protéine «  miracle » en vogue, est très présente dans les algues. Certaines variétés sont bourrées de vitamines et contiennent plus de calcium que le lait ! Elles sont une bonne alternative aux personnes qui souffrent d’hypercholestérolémie et qui doivent diminuer les produits laitiers dans leur alimentation.
Leur teneur très importante en iode (plus que dans les poissons et les crustacés) est excellente pour les femmes enceintes. Enfin, les algues sont reconnues pour leurs propriétés anticancéreuses, notamment pour les cancers du sein, du côlon et de la prostate.

Utilisation variée des algues de mer

Vendues séchées comme le nori (utilisé pour les makis), le wakamé ou encore le kombu, elles peuvent être réhydratées en les intégrant à la préparation d’une soupe ou en condiment dans une poêlée de légumes. Fraîches, elles peuvent être consommées en salade (laitue de mer, dulse, haricots de mer).
L’industrie agroalimentaire utilise un extrait d’algue rouge, l’agar-agar, comme gélatine pour les bonbons, les pâtisseries, la charcuterie, etc. Ce gélifiant naturel est aussi un excellent coupe-faim.
Si vous n’êtes pas séduit par le goût d’herbe iodée des algues, vous pouvez les consommer sous la forme de compléments alimentaires. Infusé dix minutes dans une tasse d’eau chaude, le fucus est un aide-minceur efficace. Cependant, cette algue brune est déconseillée si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou en cas d’hyperthyroïdie. Consommez une cuillère d’agar-agar (infusée dans une tasse de thé, café ou à une soupe) dix à vingt minutes avant le repas et votre appétit sera plus modéré. Vendues en magasins bio ou diététiques, ne vous aventurez pas à les ramasser sur la plage, car elles risquent de contenir des polluants (métaux lourds, mazout…).

Camille Monville

Rendez-vous sur Hellocoton !