Le Qsiva, médicament antiobésité, rejeté du marché européen

Le Qsiva, médicament antiobésité, interdit de mise sur le marché européen. C’est ce qu’a décidé l’Agence européenne des médicaments, l’EMA. Un médicament jugé efficace dans la perte de poids, mais qui cause trop d’effets secondaires, aux premiers rangs desquels des risques cardiovasculaires à long terme et des troubles psychiatriques. Augmentation de la fréquence cardiaque, dépression, perte d’attention, de mémoire et anxiété sont donc les motifs de ce refus de mise sur le marché du Qsiva, des laboratoires américains Vivus.
Combinaison de deux médicaments déjà présents sur le marché, la phentermine, un dérivé de l’amphétamine utilisé pour réduire l’appétit, et le Topiramate, un antiépileptique, le Qsiva était destiné à des patients atteints d’obésité sévère, avec un IMC supérieur à 35, ou à un IMC moindre, mais souffrant d’hypertension artérielle ou de diabète de type 2.
L’affaire du Mediator n’est peut-être pas pour rien dans la frilosité de l’Agence européenne des médicaments à autoriser ce type de médicaments.

(source AFP)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donner votre avis

*